L’idée d’ouvrir une laverie automatique séduit de plus en plus les investisseurs. Cela peut sembler intriguant si l’on sait que presque tous les ménages disposent d’un lave-linge à domicile mais les charges allégées liées à son exploitation rendent l’idée intéressante. Mais alors comment investir dans ce domaine en prenant les bonnes décisions ? Nous tenterons de vous éclairer sur les rouages du business de la laverie automatique.

Faire une étude de marché

Pour financer une laverie automatique, nous n’aurons pas besoin de remuer ciel et terre puisque son coût est relativement faible. Mais avant de faire le grand saut, il faudra au préalable étudier le marché, minutieusement. Il faudra prendre en compte et étudier plusieurs aspects comme le nombre de laveries déjà disponible dans notre ville et leur répartition, la clientèle…

Pour débuter, vous devrez vous attendre à faire un investissement qui est de l’ordre de 50 000 euros mais qui peut grimper jusqu’à 100 000 euros selon le nombre de machines, le loyer… L’absence de personnel réduira les charges à zéro. 

Le chiffre d’affaires

La question du chiffre d’affaires est un point crucial pour toute entreprise. Mais dans le domaine du lavage automatique, il dépendra de plusieurs facteurs comme sa position, le nombre de machines, la saisonnalité et les prix pratiqués.

Dès sa première année d’exploitation, à titre d’estimations, une laverie automatique de taille moyenne peut tabler sur 35 000 euros avec 20 à 25 cycles de lavages par jour pour un prix moyen de 4 euros de lavage sans prendre en compte les ventes annexes de détergents ou de sucreries avec les distributeurs automatiques.

Après 5 ans d’activités, le chiffre d’affaires va augmenter de façon considérable jusqu’à atteindre 65 000 euros avec 40 à 45 cycles de lavages par jour.

Ainsi l’exploitant peut avoir des revenus mensuels de 2500 euros la première année et espérer 5000 après 5 ans s’il parvient à fidéliser sa clientèle.