De plus en plus de Français souhaitent effectuer des placements plus sûrs depuis la crise des subprimes en 2008, ils sont désormais très frileux à l’égard des placements sur les produits bancaires. En revanche, l’immobilier se porte très bien. L’un des investissements les plus convoités actuellement, c’est la SCPI (société civile de placement immobilier). Elles consistent à laisser une société de gestion acheter et revendre les biens, et les revenus sont proportionnels au capital apporté par l’actionnaire.

Est-ce un placement rentable ?

Investir en SCPI implique de faire le bon choix. Si vous souhaitez obtenir un rendement à court terme, il est préférable de se tourner vers une SCPI de rendement dont les revenus sont tirés des loyers. Elles sont essentiellement composées de biens immobiliers professionnels. La SCPI fiscale (loi Pinel ou Loi Malraux) quant à elle vous permettra quant à elle d’optimiser votre fiscalité en réduisant le montant de vos impôts ou de vos travaux de rénovation. Par contre, si vous cherchez à capitaliser pour l’avenir (pour la retraite par exemple), les SCPI de plus-value seront certainement plus intéressantes pour vous, car les revenus tirés de la revente des biens se font à long terme.

Est-ce un investissement risqué ?

Comme tous les investissements, la SCPI ne peut pas garantir le risque 0. En effet, comme tout système de placement financier, elles sont soumises aux fluctuations du marché. Jusqu’à présent, les SCPI jouaient la carte de la stabilité en investissant uniquement dans la zone euro. Aujourd’hui, ces grandes sociétés décident de proposer des produits plus risqués, mais qui pourraient rapporter. La SCPI de rendement Corum XL par exemple achète une partie de ses biens en dehors de la zone euro. Les bénéfices sont donc soumis aux aléas de la valeur de la monnaie sur place. Néanmoins, les parts sont plus abordables en termes de prix et une réserve de sécurité stable est constituée du parc immobilier européen.