Dans la vie d’une entreprise, les taches administratives sont souvent vécues comme une perte de temps, qui détourne les équipes du cœur de leur travail. De fait, les démarches sont nombreuses, parfois fastidieuses, et l’administration n’est pas toujours accommodante. Néanmoins, il y a des obligations à travers lesquelles aucune entreprise ne peut passer outre, faute de s’exposer à des sanctions qui peuvent venir gêner son bon fonctionnement. Voilà pourquoi tout dirigeant a intérêt à bien respecter les procédures administratives, afin de ne pas être pénalisé. Cela est d’autant plus vrai que désormais, beaucoup de démarches peuvent être réalisées en ligne, pour le bénéfice de tous.

Déposer un brevet en ligne, c’est désormais possible

Pour tout chercheur dont l’activité le conduit à déposer un ou plusieurs brevets, les procédures et démarches auprès de l’Institut National de la Propriété Intellectuelle (INPI) sont une composante naturelle du métier. Toutefois, cela pourrait être en passe de changer avec l’arrivée sur le marché de sociétés intermédiaires qui proposent des services de dépôt de brevet en ligne. En cela, celles-ci prennent en charge les démarches administratives auprès de l’INPI en lieu et place du déposant, moyennant un prix largement accessible. Et tout cela en garantissant bien évidemment une confidentialité maximale au client. 

Faire les déclarations d’impôts de son entreprise sur impots.gouv

Du point de vue de la digitalisation des démarches administratives, l’administration fiscale est peut-être celle qui a fait le plus d’efforts. En fait, tant les particuliers que les entreprises peuvent désormais effectuer leurs déclarations en ligne, de même que leurs paiements. De plus, via un espace en ligne dédié, il est possible de communiquer par une messagerie électronique avec son Service des Impôts aux Entreprises (SIE) local en cas de question, de litige ou de tout autre problème. Il s’agit là d’une belle avancée, qui permet un gain de temps considérable en comparaison de l’ancienne déclaration papier.