Toutes les entreprises rêvent de trouver les moyens d’augmenter leurs performances, de façon à dégager plus de profits d’une part pour ensuite pouvoir investir afin d’avancer plus encore, d’autre part. Dans cette optique les grands groupes mondiaux mettent régulièrement en place des plans de licenciements, et regroupent plusieurs fonctions en une seule, et cela leur permet de réduire leur budget RH. Mais cela n’est pas constructif pour autant, sachant en plus que les salariés qui restent ont au final deux fonctions au lieu d’une et donc cumulent les responsabilités, pour un salaire équivalent. La solution qu’ont trouvée d’autres entreprises, afin de ne pas en arriver là, est de faire appel à des prestataires extérieurs pour certaines fonctions.

Une direction financière externalisée

Ainsi il est devenu courant que des grandes sociétés du web fassent appel à des sociétés prestataires pour ce qui concerne la visibilité de leurs sites web – référencement, community management, publicité et marketing – de façon à confier une partie du travail qui n’est pas foncièrement la leur à des spécialistes. Les résultats sont en général au rendez-vous. D’autres entreprises ont choisi d’externaliser leurs services de ressources humaines ou de paye, voire d’externaliser la direction financière de l’entreprise. Là encore les résultats sont édifiants.

Travailler en tant que prestataire

Dès lors de nombreuses petites sociétés ont été créées, de façon à répondre aux besoins grandissants des grandes entreprises en matière d’externalisation. On trouve ainsi de nombreuses entreprises unipersonnelles, mais aussi des PME dans lesquelles plusieurs compétences connexes se rassemblent afin de proposer des prestations complètes. Le monde de l’économie aujourd’hui est donc quelque part chamboulé, mais en réalité il se réorganise petit à petit pour trouver une nouvelle forme. Cela permet à des professionnels reconnus dans leurs spécialités de créer leurs propres entreprises et de retrouver goût au travail, après des années d’expérience dans les grands groupes qui s’étaient avérées épuisantes.