Les tarifs réglementés de l’électricité sont fixés par le gouvernement et pratiqués par l’entreprise nationale qui a le monopole de la production, de la distribution et de la vente de l’énergie électrique et par quelques entreprises locales de distribution. Le prix du kilowatt est alors estimé selon la valeur du marché de gros de l’électricité et du nucléaire. Mais depuis une dizaine d’années le secteur de la fourniture de l’énergie électrique a été ouvert à d’autres entreprises. Faisant ainsi naître de la concurrence dans ce secteur de la vente et l’apparition d’une nouvelle tarification, les offres de marché.

L’ouverture du marché de l’énergie signe la fin des tarifs réglementés 

Avec l’ouverture du marché de la fourniture d’électricité, certains consommateurs ont souhaité la suppression de ces tarifs à cause d’une variation constamment à la hausse. Ainsi, la disparition des tarifs réglementés de l’électricité a été amorcée et est actuellement entérinée. La fin est prévue pour le 31 décembre 2020 pour toutes les entreprises abonnées EDF dont le chiffre d’affaires est supérieur ou égal à deux millions d’euros ou ayant plus de 10 employés. Ces entreprises ont la responsabilité de choisir un nouveau fournisseur avant cette date, autrement elles seront basculées automatiquement vers une offre de marché EDF non négociable. La particularité des offres de marché est que les tarifs appliqués sont fixés par le fournisseur indépendant choisi et consignés dans un contrat. L’offre est faite sur mesure par rapport à votre consommation.

A voir aussi : Entreprises et professionnels : comment rester joignable en permanence ?

Une tarification plus adaptée aux entreprises

Sur le plan financier, les entreprises qui ne seront plus soumises aux tarifs réglementés auront une meilleure visibilité sur leur consommation. Les offres de marché étant soumises à la loi de l’offre et de la demande proposent des tarifs moins chers comparés aux tarifs réglementés. Les offres sont à prix fixe ou à prix variable, ceci permet une certaine flexibilité dans les clauses du contrat. La possibilité de comparer différentes offres confère une certaine indépendance au consommateur.

A lire également : Le comptable, la pièce maîtresse de votre entreprise