Chaque année, de nombreuses personnes sont victimes d’accidents de la circulation. Ceux-ci peuvent cependant être à l’origine d’importantes blessures, voire d’un handicap. Les atteintes médullaires, et donc de la moelle épinière en font souvent partie. Pour ceux qui l’ignorent encore, ce sont elles qui causent la paraplégie. Dans une telle situation, la victime a droit à une indemnisation des préjudices. Afin d’obtenir un montant adapté au dommage corporel subi, elle peut très bien faire appel à un avocat spécialisé dans le domaine. Voici ce qu’il faut connaître sur la paraplégie suite à un accident.

Paraplégie suite à un accident : c’est quoi concrètement ?

Avant de faire appel à un paraplégie avocat, il est essentiel d’en savoir davantage sur ce type de dommage corporel. Comme il a été dit précédemment, la paraplégie est provoquée par une atteinte de la moelle épinière suite à divers accidents, comme un accident de la circulation ou un accident du travail. La victime souffre alors d’une paralysie des deux membres inférieurs de son corps. Naturellement, on a affaire à une très lourde atteinte corporelle. En effet, l’individu concerné doit vivre avec d’importantes séquelles.

En parallèle : Tout savoir sur la déclaration d’impôt dans le canton de Vaud, en Suisse

Quelles en sont les conséquences pour la victime ?

Les conséquences de la paraplégie sont nombreuses pour la victime. Il y a bien sûr tout d’abord les conséquences en matière de mobilité. La personne touchée n’aura plus la possibilité de marché comme avant. Elle devra alors se déplacer sur un fauteuil roulant. En plus des soucis liés à la mobilité, la paraplégie peut également entraîner des troubles génitaux aussi bien chez la femme que chez l’homme, ainsi que des troubles osseux.

Qu’en est-il des préjudices de la victime ?

En cas de paraplégie suite à un éventuel accident, la juste indemnisation des préjudices dépendra de l’évaluation des différentes conséquences du handicap de façon détaillée et précise. Toutefois, il ne faut pas oublier que les dossiers d’indemnisation des victimes d’un tel dommage corporel sont particulièrement complexes. En effet, ils sont en général liés à des conséquences économiques en rapport avec les frais de santé. À cause de la paraplégie, ces derniers doivent être avancés tout au long de la vie de toute personne concernée.

A voir aussi : Tout savoir sur le fonctionnement du 3ème pilier

Comment les préjudices de la paraplégie sont-ils évalués ?

Une expertise médicale est bien sûr mise en place en cas de paraplégie suite à un accident. Lors de cette expertise, la victime doit être assistée par un médecin-conseil, mais aussi par un paraplégie avocat spécialisé en droit du dommage corporel. Ces deux professionnels connaissent en effet très bien le côté technique de ce type de dossier d’indemnisation. Ainsi, ils veilleront à rassembler tous les documents nécessaires pour chiffrer les préjudices de manière précise.

Que dit la loi sur l’indemnisation des préjudices de ce genre ?

Dans le cas d’une paraplégie causée par un accident de la circulation, on doit se référer à la loi Badinter du 5 juillet 1985. Quel que soit l’assureur, cette loi distingue les différents cas selon la qualité des victimes au moment de l’accident. Ainsi, les victimes conductrices sont, entre autres, protégées, et bénéficient d’une indemnisation intégrale des préjudices. Toutefois, il y a également des personnes considérées comme super protégées, dont les seniors de plus de 70 ans.