La formation en alternance pour réussir votre parcours

De nombreux étudiants choisissent de se réorienter vers une formation en alternance. Ainsi, ce type de formation connaît un grand succès en France depuis plusieurs années, et le monde professionnel en a fortement modifié la perception. Ces formations favorisent l'employabilité des jeunes sur le marché du travail, de plus en plus concurrentiel ces dernières années. Retrouvez dans cette rubrique les informations nécessaires pour bien comprendre la formation professionnelle en alternance.

Des notions sur le terme de l’alternance

La  formation en alternance d'un CFA 91 s'adresse à un public très large et diversifié, dans le but de faire le lien entre la théorie et la pratique et de doter les participants de compétences essentielles. L'alternance est un type de formation où certaines compétences sont acquises en classe tandis que d'autres le sont dans un environnement de travail réel.

En parallèle : Pourquoi suivre une formation ?

L'alternance est une forme d’investissement de ressources humaines à long terme. L'idée est de participer à la formation des jeunes, qui comprend un stage de longue durée au sein d'un établissement de formation.

Les types de formation en alternance

Un établissement de formation peut fournir une formation en alternance dans le cadre d'un contrat. L'alternance se décompose en deux types de contrats différents qui partagent le même objectif : former les étudiants et les aider à développer rapidement leurs compétences. Chaque type a ses caractéristiques et ses points forts. Un contrat d’alternance dans le CFA 91 diffère d'un contrat de travail traditionnel tant dans sa forme que dans son exécution. Il vise l'obtention d'une qualification professionnelle et, par définition, dépend du choix entre un enseignement théorique dispensé dans un établissement de formation dédié et une application pratique sous supervision sur le lieu de travail. Les types de contrats en alternance comprennent :

Dans le meme genre : Stage pour étudiant à l’étranger : 5 raisons d’en faire

Le contrat d’apprentissage

Ce contrat permet d'accéder à un diplôme d'État ou à un titre professionnel. Il s'adresse également aux jeunes de 16 à 29 ans. Toutefois, certains publics y ont accès après 29 ans d'âge révolu. Il s'agit des sportifs de haut niveau, des porteurs de projets de création d'entreprise, des travailleurs handicapés, des apprentis qui préparent un diplôme ou un titre supérieur à celui qu'ils ont déjà obtenu. En outre, les élèves de troisième qui ont atteint l'âge de 15 ans peuvent s'inscrire en apprentissage sous statut scolaire dans un centre de formation d'apprentis (CFA). Le contrat d'apprentissage au CFA dans le 91e dure entre six mois et trois ans, dont 25 % du temps en formation.

La rémunération varie en fonction de l'âge et augmente avec chaque année de contrat. Les avantages de ce contrat comprennent, entre autres, l'aide au projet de permis de conduire type B pour apprentis d’âge majeur.

Le contrat de professionnalisation

Ce protocole vous permet d'obtenir une qualification professionnelle reconnue (un diplôme ou un titre professionnel) ou un certificat de qualification professionnelle (CQP). Il s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans et aux demandeurs d'emploi de 26 ans et plus. Il concerne également les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) et les personnes en contrat d'insertion spécifique (CUI). Sa durée est de six mois à un an, mais elle peut se prolonger jusqu'à trois ans. La période théorique représente 15 à 25 % de la durée totale du contrat de professionnalisation. La rémunération varie en fonction de l'âge de l'alternant et de sa formation initiale.

Les bénéfices des deux types de contrats

Les modalités de formation varient selon le type de contrat qui a été signé, il est donc important de connaître les spécificités de la mise en œuvre de l'alternance ainsi que les obligations qui l'accompagnent. Quel que soit le contrat, la formation dans le CFA dans le 91e en alternance permet aux participants d'accéder à un enseignement théorique suivi d'une mise en pratique dans un organisme de formation et en entreprise.

L'embauche d'un salarié en alternance dans l'entreprise avec des objectifs de développement professionnel distincts relève donc des deux types de contrats de travail : le contrat d'apprentissage ou le contrat de professionnalisation. Ils permettent à un employeur d'embaucher de futurs employés tout en favorisant leur intégration professionnelle, et ils donnent aux entreprises l'accès à divers programmes d'aide financière ou d'exonération de charges. Si les deux contrats partagent  certains éléments, l'application du développement professionnel ou de l'apprentissage sera différente aussi bien par le candidat et par l'employeur.

Les objectifs de formation

Les objectifs de formation ne sont pas les mêmes pour les deux types de contrats en alternance. Dans le cadre de la formation dans un CFA dans le 91e initiale, le contrat d'apprentissage a une double finalité. Le contrat d'apprentissage comporte une formation diplômante qui permet à l'apprenti d'acquérir des compétences professionnelles reconnues par un diplôme officiel d'État ou tout autre titre reconnu par le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Dans le cadre de la formation continue, le contrat professionnel a un métier qualifiant. Le contrat de professionnalisation encadre une formation qualifiante qui permet d'acquérir une qualification professionnelle validée soit un diplôme soit par un titre inscrit au RNCP. La capacité peut être reconnue dans les catégories d'une convention collective nationale ou sanctionnée par un certificat de qualification professionnelle (CQP).

Les types d’organismes de formation

Le CFA ou Centre de Formation d'Apprentis, est un organisme de formation agréé par la Région; où le contrat théorique de formation par apprentissage est le plus fréquemment dispensé. Une Section d'Apprentissage (SA); également créée par la Région, est un autre lieu de formation d’apprentissage. Elle peut être dispensée par d'autres organisations qui ont participé à des conférences avec un CFA afin de répondre à certaines exigences en matière de développement professionnel.

Dans le cadre du contrat de professionnalisation, l'enseignement théorique peut être dispensé par le programme de formation interne de l'entreprise; ou par un organisme de formation externe reconnu par l'État. Les textes ne prévoient pas de structure juridique spécifique pour les organismes de développement professionnel. Toute personne physique ou morale est libre de s'engager dans des activités de développement professionnel continu; mais le statut juridique de ces organisations est déterminé par la qualité de leurs formateurs.

Similaires

© Biral AG 2023 | Tous droits réservés
-
Contact
-
Mentions Légales
-
Services
-
Emploi et Formation