Le crédit renouvelable sans justificatif, encore appelé prêt non affecté, permet à un particulier d‘emprunter de l’argent auprès d’une banque de son choix pour faire face à des dépenses. Son avantage réside dans le fait que le débiteur n’a pas de compte à rendre à la banque, concernant les dépenses effectuées avec le montant emprunté. De même, la banque n’a pas le droit de réclamer des documents qui justifient l’utilisation qui a été faite avec l’argent. Avec le crédit renouvelable sans justificatif, l’emprunteur est le seul responsable de la gestion de son capital. Bon nombre d’organismes financiers proposent ce type de crédit. Comment faire son choix ? Comment réussir à décrocher un crédit renouvelable sans justificatif ? Nous apportons des réponses à ces interrogations dans cet article.

Comparer les offres de prêt 

Les organismes proposant un crédit renouvelable sans justificatif sont nombreux. Il s’agit en général des banques, des courtiers en prêts bancaires et des organismes financiers. Les offres de prêts varient d’un organisme à un autre. Plusieurs plateformes en ligne proposent des outils de comparaison de ces offres. Deux critères importants dont il faut tenir compte lors de la comparaison des offres sont le taux d’intérêt et la durée de remboursement.

Certains organismes proposent d’obtenir une carte de crédit renouvelable sans justificatif. Suivant le crédit demandé, il y a trois cartes renouvelables proposées : la carte privative, la carte acceptée par toutes les enseignes et la carte fonctionnant comme une carte bancaire. La première ne fonctionne qu’avec les magasins ayant un partenariat avec l’organisme financier auprès duquel l’emprunteur a souscrit au crédit. La deuxième suppose au préalable un accord entre la banque et les enseignes. La troisième fonctionne comme une carte bancaire usuelle et permet d’effectuer tout type d’achat quel que soit l’enseigne.

Les documents à fournir

Pour souscrire aux services d’un organisme financier comme l’octroi de prêts, il y a un dossier à constituer. La souscription à un crédit renouvelable sans justificatif ne déroge pas à la règle. En général, le dossier est constitué des éléments suivants : la pièce d’identité de l’emprunteur, un relevé d’identité bancaire datant des trois derniers mois, un justificatif de revenus (une fiche de paie ou un avis d’imposition par exemple) et des garanties bancaires. Contrairement au crédit affecté, il n’y a pas de justificatif d’utilisation à fournir.

Recourir aux services d’un professionnel

Le recours à un professionnel peut être utile surtout si on est novice en la matière. Pour ceux et celles qui n’ont pas de connaissances du secteur financier, ils ne doivent pas hésiter à recourir aux services d’un professionnel. En fonction de leur situation financière et de leur capacité de remboursement, ce dernier peut leur apporter l’éclairage dont ils ont besoin pour faire le choix d’un organisme financier approprié et réussir à obtenir le prêt. Le professionnel leur apporte l’aide nécessaire pour éviter les déconvenues résultant d’un mauvais choix telles que les pénalités en cas de résiliation de contrat.

Opter pour un crédit à taux fixe

Le crédit renouvelable sans justificatif, à l’instar des autres formules de prêts, est soumis à un taux d’intérêt. Il s’agit là d’un autre facteur très important à prendre en compte lors de la comparaison des offres disponibles sur le marché. Il y a deux types de taux d’intérêts : le taux d’intérêt fixe et le taux d’intérêt variable. C’est le taux d’intérêt fixe qui est recommandé parce qu’il ne varie pas suivant les fluctuations du marché.