Quel conducteur routier n’a jamais rêvé de conduire un de ces grands engins aux couleurs chromés sur les grandes autoroutes ? Toutefois, si pour certains ce n’est qu’un rêve, pour d’autres, il s’agit d’une nouvelle réalité. Pourtant, conduire ces énormes camions requiert des chauffeurs routiers hautement qualifiés. Mais quelles en sont ses qualités ?

Les diplômes requis pour un conducteur routier

Conduire une voiture légère est une mission bien plus facile que celui d’un camion poids lourd. Plus compliquée, elle nécessite des conducteurs routiers professionnels. Leur principale mission est de livrer toutes les différentes sortes de marchandises pour qu’ils arrivent en bon état et dans un délai bien défini, en termes de délais de livraison à destination. Et outre le fait d’avoir ce permis poids lourd, il est également important que le conducteur routier ait en sa possession une attestation de Formation Initiale Minimale Obligatoire, connu également sous le sigle de FIMO pour accompagner son permis C, du côté des professionnels. Par contre, pour les nouveaux titulaires de permis poids lourds de plus de 7,5 tonnes, il doit également être en possession d’une attestation de formation continue, FCO. Cette dernière s’adresse particulièrement à tout conducteur de véhicule dans le poids total est supérieur à 3,5 tonnes.
Si l’idée d’un jour devenir un bon conducteur poids lourd vous tente, il existe également la formation CAP conducteur routier marchandises allant de 1 à 2 ans à suivre en alternance. Et l’objectif de cette formation est de préparer tous les futurs conducteurs routiers dans la réalisation de leur mission et dans la réalisation des diverses opérations administratives liées à ce métier. Grâce à cette attestation également, le chauffeur de poids lourd a l’opportunité d’exercer son métier en suivant les règles de sécurité en vigueur.
Comme dit un peu plus haut, le CAP livreur de marchandises peuvent être préparés en 2 ans, une fois la classe de 3e terminée en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Sinon, le candidat peut toujours aussi bien tenter le nouveau bac pro Transport. À ce titre, le candidat se doit d’être titulaire d’un permis C ou E et être âgé plus de 21 ans. Ce dernier a été spécialement mis en avant pour faciliter le cursus du futur conducteur.

Les qualités requises pour devenir un chauffeur routier professionnel

En tant que professionnel et en tant que chauffeur sur route, il est tout à fait important que le conducteur puisse posséder d’une grande capacité de concentration. Les dangers de la route peuvent se produire en permanence. Aussi, une bonne dose de réactivité et d’attention est des qualités indispensables ce qui permet à ces conducteurs de passer de longues heures sur la route sans courir aucun risque. Les qualités requises pour ce métier sont bien nombreuses et parmi ceux, une bonne condition physique, une grande disponibilité et un maximum de vigilance surtout lors de mauvais temps. Ce point est indispensable afin d’assurer les livraisons en heure.
Être au volant durant des heures fatigue à coup sûr les organismes. Aussi, une audition assez performante, une bonne acuité visuelle, et une absence d’antécédents cardiaques sont indispensables pour exercer ce métier. Le chauffeur routier également se doit d’avoir d’autres capacités outre que le physique. En effet, il est tenu de représenter l’entreprise qui l’emploie sur les routes. Ici, le chauffeur se doit d’avoir un comportement irréprochable lorsqu’il est au volant. Mais une bonne maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères également est indispensable pour exercer ce métier correctement. Cette autre qualité est particulièrement importante pour les conducteurs circulant hors de sa zone de couverture.

Tels sont alors les qualités à avoir ou à travailler si vous désirez vous lancer dans ce métier de conducteur routier. Ce métier qui amène à beaucoup voyager. Il demande une bonne résistance physique idéalement adaptée lorsqu’on est sur route.