Tous les employeurs doivent assurer la sécurité de leur personnel pendant l’accomplissement de leurs tâches quotidiennes. En effet, il existe de nombreuses entreprises qui disposent d’un groupe d’employés qui doivent travailler seuls. Et il y a de nombreuses situations dans lesquelles ils pourraient avoir besoin de demander de l’aide ou où il est important de pouvoir vérifier périodiquement leur sécurité.

Il est donc hautement recommandé de fournir aux travailleurs isolés une forme de technologie qui les aide à se protéger. Dans cet article, on examinera les différentes options disponibles, des applications mobiles aux systèmes portables tels que les appareils de suivi GPS et SOS autonomes.

Avez-vous vu cela : Comment assurer une gestion efficace d'un chantier ?

 Les applications mobiles

Les applications mobiles sont pertinentes pour la protection des travailleurs isolés, car la plupart des gens ont désormais leur propre smartphone, ou leur travail leur en fournit un. Ils n’ont donc pas besoin d’emporter un autre appareil avec eux.

De nombreuses applications mobiles orientées vers la protection du travailleur isolé fonctionnent avec les plateformes Android et iOS. Elles sont dotées de capacités de suivi GPS pour la sécurité des employés. De plus en plus d’applications sur le marché permettent aux utilisateurs de déclencher une alarme sonore SOS ou une alarme silencieuse en cas de situation d’urgence.

Dans le meme genre : Entreprises et professionnels : comment rester joignable en permanence ?

L’utilisateur active la fonction de suivi lorsqu’il commence à travailler. S’il ne l’a pas fait après un certain laps de temps, le poste de contrôle central désigné lui enverra une alerte pour lui rappeler d’allumer son application. Cela est également une parfaite occasion pour vérifier s’il va bien.

Cette fonctionnalité est hautement personnalisable en fonction des besoins spécifiques d’une entreprise. Par exemple, selon la nature du travail, vous pouvez définir la fonction d’enregistrement toutes les 30 minutes ou uniquement à certains moments de la journée.

Les alternatives aux applications

Il est important d’adapter la bonne solution pour les travailleurs isolés en fonction du scénario ou de l’environnement dans lequel l’employé est susceptible de se trouver. Par exemple, un ingénieur ou un technicien peut avoir besoin d’effectuer des réparations après avoir escaladé un échafaudage ou un pylône électrique.

Dans de tels cas, il pourrait être dangereux pour eux de mettre la main dans une poche arrière pour répondre à une alerte sur leur smartphone. Dans ce cas, un système de téléavertisseur attaché à une ceinture plus robuste est plus approprié.

De même, si l’employé se trouve dans une situation où il est menacé physiquement, alors chercher un téléphone portable est un signe trop évident qu’il est en danger. Dans ce cas, l’employeur doit choisir une option plus discrète comme un bouton SOS qui lui permet d’appeler à l’aide.

Si le risque est lié à une chute ou à une blessure, il peut être utile de disposer d’une option de secours qui détecte si le travailleur n’a pas bougé pendant une période prolongée.

La surveillance du travailleur isolé

Une autre étape importante consiste à convenir d’une série d’étapes d’optimisation de la sécurité au travail avec l’employé et, le cas échéant, le fournisseur de sécurité externe. L’entreprise doit avoir un portail ou une interface montrant que leurs travailleurs seuls sont repérables sur une carte.

Si l’employé est tombé ou a subi une blessure, les étapes à suivre pour assurer son secours pourraient ressembler à ceci :

  • Le travailleur déclenche le SOS pour alerter l’entreprise de sécurité externe.
  • La station de surveillance appelle le travailleur pour lui demander s’il va bien.
  • S’il n’y a pas de réponse, le contrôleur envoie quelqu’un pour vérifier l’état du travailleur.
  • Si l’employé est blessé ou a besoin d’aide, on contacte les services d’urgence.