Si vous êtes en mesure de prouver votre expérience, il est peut-être judicieux d’opter pour une VAE d’aide-soignante. C’est une méthode idéale notamment pour obtenir une véritable reconnaissance qui aura des répercussions positives sur votre carrière professionnelle. 

Valorisez votre expérience avec la VAE

Dans le cadre de votre profession, vous avez sans doute été amené à réaliser des tâches, elles vous ont permis de gagner en compétences. Au fil des mois, voire des années, votre expérience a pu prendre de l’ampleur, vous avez donc les connaissances nécessaires pour réussir votre VAE d’aide-soignante. Cette validation des acquis de l’expérience a pris une importance conséquente ces dernières années, car vous accédez réellement à des diplômes sans, toutefois, passer par la case « école ».

A découvrir également : Le rôle d'un expert comptable dans la création d'une entreprise

Un jury va étudier votre demande

C’est votre expérience qui est valorisée dans le cadre de cette VAE d’aide-soignante. Depuis quelques années, les services à la personne ont connu un succès conséquent puisque les demandes ne cessent de croître. Afin de répondre à ces dernières, il est nécessaire d’être formé, mais si vous ne souhaitez pas reprendre des cours, sachez que votre travail vous donne peut être le droit de jouir d’une VAE d’aide-soignante. Tous les documents prouvant votre expérience seront les bienvenus puisqu’il seront examinés par un jury qui vous accordera éventuellement cette validation des acquis. 

Des règles à respecter pour réussir cette VAE

Il est toutefois judicieux de se renseigner le plus possible, car cette VAE d’aide-soignante est régie par les mêmes contraintes législatives que les auxiliaires de puériculture. Comme vous êtes au service des personnes, il est nécessaire de respecter une charte précise que ce soit au niveau des connaissances, des gestes, des techniques à employer, des normes à suivre… Dans tous les cas, cela demande une véritable préparation, d’où l’intérêt de se renseigner et de se rapprocher d’un service compétent qui vous accompagnera dans l’obtention de cette VAE.

A lire aussi : Devenir maquilleuse : quelle formation suivre ?