Afin de choisir la bonne taille de poêle à bois, vous devez d’abord mesurer la pièce. Pour déterminer la taille des pièces, vous multipliez la largeur et la longueur de la pièce par 14, et divisez le résultat par 14. Cela vous aidera à déterminer la taille de votre poêle à bois. Enfin, vous devez déterminer sa cote d’efficacité.

Lors du choix d’un poêle à bois, la taille est une considération importante. Vous devez en choisir un qui correspond à l’espace dans lequel il va être placé. Cet espace peut être plus grand qu’il n’y paraît de l’extérieur. Vous pouvez choisir une forme ronde carrée ou moderne traditionnelle, ou vous pouvez choisir une forme de boîte rectangulaire horizontale non conventionnelle, ou même des tubes conçus verticalement. Cependant, assurez-vous que les dimensions sont conformes aux codes du bâtiment. Vous devrez peut-être garder une certaine distance d’un mur ou installer un revêtement protecteur sur l’espace.

A lire également : Comment faire une rénovation intérieure ?

La taille d’un poêle à bois dépend de deux facteurs: la quantité d’espace disponible et la quantité de chaleur nécessaire. Une bonne règle de base est de 40 à 45 BTU par pied carré d’espace. Cela signifie qu’une maison de 400 pieds carrés aura besoin de 16 000 à 18 000 BTU. Souvent, les gens choisissent d’augmenter ce débit de chaleur.

Taux d’efficacité

Les notes d’efficacité des poêles en bois peuvent vous aider à choisir un appareil à bois qui convient à votre maison. Les cotes d’efficacité sont mesurées de trois manières: valeur de chauffage élevée (HHV), valeur de chauffage faible (LHV) et efficacité thermique. Bien qu’il y ait une certaine variance entre ces notes, ils reflètent tous les performances des appareils lors de la combustion du bois. Une efficacité plus élevée signifie une baisse des émissions et moins de risques d’incendie. De plus, vous éviterez l’accumulation de dépôts de cheminée.

A lire en complément : Les entreprises ont besoin d’une fontaine à eau

Une cote d’efficacité des poêles à bois est l’un des facteurs les plus importants à considérer. Il détermine la quantité de chaleur qu’il peut produire et combien cela vous coûtera pour l’exécuter. Un petit poêle peut chauffer un maximum de 1500 pieds carrés, tandis qu’un grand peut chauffer plus de 2200 pieds carrés. Cependant, la taille du poêle à bois que vous choisissez doit également être déterminée par d’autres facteurs tels que la configuration de votre espace de vie. Contrairement aux modèles plus anciens, les poêles en bois modernes sont livrés avec des cotes d’efficacité. L’efficacité est mesurée dans le rapport de la chaleur émise par la cheminée à la chaleur qui rayonne de la boîte de pompiers des poêles.

Le poêle à bois en fonte

Le poêle à bois en fonte est une excellente option si vous cherchez à chauffer votre maison tout en préservant l’environnement. Ces poêles peuvent être utilisés comme source de chaleur primaire ou secondaire. Pour obtenir le plus d’efficacité de votre poêle à bois, il est important de sélectionner celui qui est spécialement conçu pour la superficie carrée de votre maison. Généralement, vous pouvez acheter des poêles avec des étiquettes BTU conçues pour chauffer une maison de 100 pieds carrés. De plus, il existe des modèles avec des convertisseurs catalytiques qui aident à réduire les émissions et à augmenter l’efficacité jusqu’à 25%.

Le poêle en fonte est également facile à entretenir. Vous pouvez le nettoyer en utilisant un chiffon humide. Tout d’abord, retirez le vieux ciment qui s’est accumulé sur les surfaces des poêles. Vous pouvez également utiliser un couteau de mastic ou un ciseau pour retirer l’ancien ciment. Lorsque vous utilisez un ciseau, assurez-vous que la lame est inclinée à un angle de 45 degrés par rapport au ciment des poêles. Ensuite, utilisez une brosse en nylon pour nettoyer les petites zones. Enfin, appliquez une couche légère d’huile d’olive ou de saindoux sur le poêle en fonte pour le protéger au fil du temps.

Conduit de rond

Lorsque vous choisissez un poêle à bois, vous devez considérer le conduit de fumée. Un conduit rond est plus efficace qu’un carré ou rectangulaire car il offre moins d’obstruction au flux naturel fumé. La surface intérieure doit également être lisse. Des conduites de feu rondes sont également recommandées pour des raisons de sécurité. La plupart des codes d’incendie et des réglementations d’assurance interdisent à la connexion des poêles en bois aux conduites de cheminée existantes. Selon la NFPA, chaque poêle doit être connecté à un conduit de conduit séparé, de sorte que la fumée ne s’interfére pas entre elles et que chaque efficacité de poêles peut s’améliorer.

Le tuyau de poêle doit s’adapter au poêle. Si le tuyau n’est pas rond, un déchirure est requis. Un déchirure est nécessaire si le poêle est ventilé horizontalement. Un support de plafond rond sera également nécessaire. Les deux ne sont pas requis pour la ventilation directe, mais ils peuvent donner à votre cheminée une apparence plus agréable.

Les types

Un poêle à bois est l’un des moyens les plus efficaces de chauffer votre maison. Ils sont peu coûteux pour courir et offrir un confort élevé et un charme rustique. Ils sont également disponibles dans différents types en fonction de vos besoins et de votre style. Le choix du bon pour votre maison dépendra de plusieurs facteurs, tels que la quantité de chaleur que vous souhaitez fournir, la taille de la pièce et le type de bois que vous prévoyez de brûler.

La première chose à considérer est le type de conduit que vous avez. Le conduit est l’ouverture de la cheminée où la fumée s’élève du poêle. Idéalement, le conduit de base devrait être rond pour réduire les obstructions et améliorer les performances. Vous devez également accorder une attention particulière à la taille du conduit en fonction de la taille de votre poêle et de la hauteur de votre cheminée. Le contenu doit être au moins 25% plus grand que votre tuyau de poêle pour assurer le bon flux d’air.