Les professionnels de la restauration utilisent au quotidien des glaçons pour rafraîchir les boissons, mais aussi de la glace pour diverses préparations culinaires. Aussi, disposer d’une machine à glaçon industrielle est définitivement un plus. Comment fonctionne cet équipement ? Quelles sont ses diverses utilités et surtout, comment bien la choisir ? Voici nos explications.

Qu’est-ce qu’une machine à glaçon professionnel ?

Une machine à glaçon pour les professionnels est un appareil en mesure de produire une quantité plus ou moins importante de glace et de glaçons par jour, entre 20 et 600 kg, en fonction du modèle que vous allez choisir. Cet équipement dispose d’un réservoir d’eau, qui permettra la création des glaçons. Il peut être plus ou moins volumineux, et doit correspondre à vos besoins journaliers. Grâce à une arrivée et à une évacuation d’eau, le réservoir sera toujours plein. D’autre part, on retrouve dans cet équipement un évaporateur en cuivre, où passe le liquide frigorigène qui va refroidir l’eau afin de produire de la glace. Enfin, le moule permet de donner leur forme finale aux glaçons. Il est possible de choisir celui qui vous convient le mieux, selon l’utilisation que vous souhaitez en faire.

Machine à glaçon industrielle : comment bien la choisir ?

Comme nous l’avons précisé, la machine à glaçon permet de fabriquer de la glace, des glaçons pu de la glace pilée qui servira à refroidir les boissons seront servies aux clients. D’autre part, cet équipement est également plébiscité par les poissonniers et les professionnels qui ont besoin de garder des aliments au frais. Mais alors, vers quel appareil se tourner ? Comment faire le meilleur choix ? Voici quelques conseils :

  • La quantité de glace nécessaire au quotidien : tout d’abord, il est nécessaire d’estimer vos besoins en glaçons et en glace. Les machines les plus performantes sont en mesure de produire 600 kilos de glaçons par jour, alors que d’autres sont moins puissantes et donc moins productives. Pour déterminer la quantité de glace nécessaire au bon fonctionnement de votre établissement, déterminez la quantité de glace en kilos pour chaque client et multipliez-la par le nombre de couverts ou de consommateurs que vous accueillez dans votre restaurant, poissonnerie ou cafétéria. Toutefois, n’oubliez pas de prévoir une marge supplémentaire.
  • Quel type de refroidissement ? Si vous disposez d’un petit espace peu sujet aux variations de température, il est préférable d’opter pour un refroidissement à l’air. Il s’agit d’une machine plus économique. En revanche, si vous avez de plus gros besoins, privilégiez le refroidissement à l’eau.
  • Quel type de glaçon ? Optez pour une machine disposant de moules interchangeables, si toutefois vous avez besoin de produire différents types de glaçons.
  • L’encombrement : bien sûr, il faudra s’assurer que vous disposez de l’espace nécessaire dans votre établissement pour installer votre machine à glaçon.