Pour intégrer certaines Grandes Écoles et certaines universités sélectives, il faut passer le Tage Mage. Il s’agit du Test d’Aptitude aux Études de Gestion et au Management des Entreprises qui semble facile, mais pourtant ce n’est pas le cas. De nombreux étudiants échouent à cette épreuve et se voient obligés d’oublier l’intégration dans les écoles prestigieuses. Sachez que la réussite à ce test n’est pas impossible, il faut tout simplement être serein et appliquer ces quelques conseils.

Connaître l’épreuve

Ce sont des experts qui ont élaboré le Tage Mage pour évaluer les aptitudes des candidats qui veulent faire des études de commerce et de management. Ce test dure deux heures dont 20 minutes pour chaque épreuve. Il y a 6 épreuves : le calcul, la compréhension, les conditions minimales, l’expression, la logique et le raisonnement. Vous aurez à répondre aux 90 questions, qui sont présentées sous forme de QCM.

Comprendre le système de notation

Pour le Tage Mage, le candidat rapporte 4 points pour une bonne réponse et on lui enlève un point pour une mauvaise réponse. S’il laisse une case vide, c’est 0 point. Pour une question, il n’y a qu’une seule bonne réponse vous ne pourrez avoir 8 points sur une question. Si par exemple, vous répondez correctement aux 15 questions, vous aurez 60 points ; dans le cas contraire (c’est-à-dire si vos réponses ne sont pas justes), vous aurez -15 points. Si vous n’êtes pas sûr de vos réponses, il vaut mieux vous abstenir et laisser la case vide au lieu de perdre un point.

S’entraîner et réviser

Peu importe le test que vous comptez passer, votre réussite dépend partiellement de votre entraînement. Ne vous dites pas que ce sont des questions pour les élèves de la classe de troisième et que vous allez vous en sortir. Il faudra vous mettre aux préparations dès que le rendez-vous est pris. Pour votre entraînement, prenez des annales et des livres de tests. Il y a également des questions types sur les sites d’aide à la préparation du Tage Mage. Pensez aussi à vous inscrire à un stage de préparation, certains centres proposent même des stages en ligne. Entre temps, entraînez-vous sur l’application mobile TAGE MAGE.

Trouver l’équilibre entre la rapidité et l’efficacité

Pour chaque épreuve, vous avez 20 minutes pour lire et répondre aux questions. 20 minutes, ce n’est rien et en vous précipitant, vous pouvez cocher des mauvaises réponses. Lorsque vous vous entraînez, mettez-vous dans les conditions et utilisez votre chronomètre. Si besoin est, travaillez votre concentration pour trouver le juste équilibre entre la rapidité et l’efficacité. Le jour J de l’épreuve, zappez les questions qui vous mettent dans le doute ou qui demandent plus de temps de réflexion. Concentrez-vous sur les questions pour lesquelles vous êtes sûr d’avoir les bonnes réponses.

Rencontrer des étudiants qui ont passé le concours

Ce sont les étudiants ayant déjà passé le concours, qu’ils aient réussi ou qu’ils aient échoué, qui vous donneront les bonnes astuces. En effet, ceux qui ont échoué pourront vous raconter les soucis qu’ils ont rencontrés, et ceux qui ont réussi pourront vous donner des conseils pour arriver à bout de l’épreuve. Il est aussi possible d’entrer en contact avec des professeurs d’écoles de management et de commerce pour vous donner d’autres conseils.

Avant l’épreuve

Certains étudiants qui échouent le Tage Mage expliquent leur échec par un manque de préparation mentale. Même si vous êtes très bien entraîné, vous pouvez perdre vos moyens si vous êtes stressé. Il est donc conseillé d’apprendre des petites techniques de relaxation pour ne pas vous mettre dans le stress total quelques heures avant la session. Il est également très important de bien dormir la veille du test et de bien manger le matin avant l’épreuve. Si vous n’êtes vraiment pas à l’aise, faites-vous accompagner par une personne qui peut vous apaiser. Le jour J, n’oubliez pas votre stylo porte bonheur, votre convocation et votre carte d’identité.