L’élagage d’un arbre a toujours existé. Il consiste juste à brancher des branches inutiles ou qui menacent de tomber. Il permet de se débarrasser des feuilles mortes. C’est une technique d’entretien, de consolidation et d’esthétique en même temps. Le spécialiste en élagage s’appelle l’élagueur. Ce dernier connait une certaine évolution dans son métier parce que son travail s’étend jusqu’aux activités architecturales pour les arbres. Pour cela, il doit bien maitriser et suivre les règles y afférentes. Il faut dire surtout que l’élagueur est comme les autres professionnels.

Les Missions du métier

L’élagueur en tant que professionnel a plusieurs attributions. On les appelle également « soigneur d’arbre ». Tout d’abord, l’entretien de l’arbre est son premier rôle. Il s’agit d’en prendre soin en fonction de son genre biologique, physiologique, pathologique et architectural. Il s’assure que tout cela répond les normes paysagères et sanitaires du lieu. En rapport avec cette fonction, il évalue les risques sanitaires et mécaniques autour de la réalisation de son travail.

Face à cette situation, vous ne devez pas avoir peur parce qu’il a la clé afin d’éviter ces risques. En effet, un professionnel en élagage comme cet élagueur dans le 01 traite rationnellement l’état des arbres à travailler. Ensuite, il donne des suggestions sur la gestion adaptée à la situation. De plus, il fait des inventaires de qualité et en quantité des patrimoines d’arbres tout en calculant leur valeur d’agrément.

En outre, soyez sûr. L’élagueur effectue des plantations dans des milieux artificiels avec performance. Il fait également des coupes avec finesse et attention parce qu’il est engagé pour obtenir des coupes propres c’est-à-dire qui cicatrisent naturellement. Bref, l’élagueur est destiné à tailler les arbres et le jardin, à leur donner une forme adaptée au critère géographique, sanitaire et mécanique requis et à avancer de solutions esthétiques pour la satisfaction de son client. De ce fait, rien ne nous empêche de les appeler un véritable esthéticien d’arbre.

Les compétences requises pour le métier

Suite aux missions sérieuses à assurer, l’élagueur doit avoir de certaines compétences. La capacité autant scientifique que technique demeure indispensable dans son travail. L’élagage, ce n’est pas tout le monde qui sait le faire. Les professionnels du métier doivent obligatoirement avoir dans sa poche la spécialisation de tailles et soins aux arbres. Pour cela, une formation théorique et pratique sera nécessaire obtenu après une année de formation théorique et pratique.

 

La formation lui offre les acquis importants pour son travail. Comme on a dit précédemment, l’élagage ne s’improvise pas, il y a des règles à suivre et des techniques à maitriser. Réellement, un vrai élagueur est capable d’identifier les arbres et repérer les difficultés phytosanitaires avant son intervention. Après, il peut dégager les branches sans détruire la totalité de l’arbre.

 

Il sait faire face aux contraintes environnementales liées au développement de l’arbre. Pour rester efficace dans son travail, il fait appel à des connaissances en biologie végétale et en architecture de l’arbre.

Maintenant, parlons des compétences physiques. Élaguer un arbre c’est souvent grimper un arbre. Ainsi, on ne peut pas devenir élagueur si on n’a peur du vide et de la hauteur. Il faut avoir cette capacité de grimper, d’y rester tranquillement et de se déplacer en toute sécurité, avec le matériel spécifique parfois lourd. Il n’a pas de problème d’allergies aux insectes aussi parce qu’on parle d’arbres là. Une bonne acuité visuelle paraît parfaite pour l’élagage. Le vertige est l’ennemi de ce métier.

 

En matière de qualités associées à ces compétences, l’élagage est une profession exigeant une passion pour la nature, un sens de l’équilibre et de la souplesse. Ce sont des gens qui osent et adorent les sensations fortes.