La mode a cela de particulier qu'elle touche toute la population. C'est la raison pour laquelle on devrait plutôt parler de modes, le pluriel s'imposant vu le nombre de créations, de styles et de types de personnes touchées par les différentes collections disponibles. Les boutiques que l'on trouve dans les centres commerciaux sont généralement dédiées à un large public. Là, les marques les plus rencontrées dans ces grands centres de consommation sont celles dont l'on voit es publicités sur les affiches en 4×3 dans les rues des grandes villes, dans les couloirs et les stations de métro ou aux abords des plus vastes agglomérations. 

Différentes marques, différentes modes

Pourtant d'autres marques, dont les prix sont sensiblement plus élevés, ont aussi leurs boutiques là, dans les zones commerciales comme dans les centres-villes, pour y proposer elles aussi leurs modes. Mais les plus exclusives, les plus onéreuses, elles, on ne les trouve en général qu'en ville, dans des quartiers qui mêlent haute couture, joaillerie et autres services luxueux. Ces marques les plus exigeantes n'ont pas d'intérêt à se situer là, puisque leurs produits ne seraient jamais achetées, leurs cibles commerciales ne fréquentant guère les zones commerciales de périphérie urbaine. Mais ce n'est pas par snobisme pour autant, il s'agit simplement de vêtements chers, souvent confectionnés en France, avec des produits sélectionnés pour leurs qualité, mis en forme par des designers textiles de grande renommée et qui travaillent avec des couturières, des fabricants d'étiquettes haut-de-gamme, et des fournisseurs en tissus choisis pour leurs goût pour les textiles de luxe.

Sujet a lire : Stand parapluie : astuces pour bien choisir !

Des marques différentes pour des publics différents

 Ces grandes marques ont en conséquence des publics particuliers, qui ne sont pas ceux qui vont se promener le week-end au centre commercial du coin et qui font le tour des magasins avant d'aller faire leurs courses dans l'hypermarché dont l'ensemble porte le nom. Ces clients haut de gamme, eux, préfèrent aller acheter leurs vêtements et accessoires dans les boutiques qui se situent souvent au cœur des centres urbains et dont ils peuvent facilement identifier les prestataires et donc les procédés de confection. Là les loyers sont plus élevés, et donc les seules boutiques qui peuvent s'y installer et y rester sont celles qui vendent les produits de luxe à ceux qui peuvent se les permettre. Tout est une histoire de moyens financiers… et de priorités.

Lire également : Les services de livraison de repas à Genève