Les accidents de travaillent entraînent des surcoûts plus ou moins importants pour une entreprise, ainsi que pour les victimes et leurs familles. Aussi, la gestion de la sécurité au travail est devenue une pièce maîtresse dans le management de l’entreprise.

Les règles générales pour diminuer les accidents de travail

Etablir des procédures concrètes. Il s’agit de rédiger un document complet qui identifiera les éventuels risques sur chaque site de travail, on y inclura les mesures à mettre en place. C’est dans ces procédures, par exemple, qu’on limitera les accès à certains endroits comportant des risques ou qu’on donnera les consignes de stockage ou de rangement de produits dangereux.

Nommer les responsables. Certaines entreprises créent spécialement une fonction dédiée à la sécurité et à l’hygiène qui se chargeront de rédiger les procédures, en assurer la communication et de les faire respecter. A défaut, ce sont les représentants du personnel et le CSE qui y seront impliqués activement. D’ailleurs, toutes ces personnes sont directement acteurs dans le suivi du respect des normes édictées par le Code du travail en matière de sécurité.

Le rôle du manager de l’entreprise. Les responsables désignés, le manager de l’entreprise aura tout de même son mot à dire. Il devra en premier lieu leur exprimer son soutien et planifiera des réunions régulières pour des mises au point de l’état actuel de la sécurité dans l’entreprise, quitte à étudier des nouvelles propositions en vue de la renforcer. Il faudra constamment être à l’écoute des remarques et des inquiétudes des salariés ou des responsables de la sécurité et s’efforcer de joindre l’acte à la parole si nécessaire.

Des contrôles et des exercices réguliers. Le manager devra avec les responsables procéder à des contrôles périodiques des installations de sécurité mises en place et au besoin, y faire des améliorations. De même, afin que chaque entité soit prête à agir en cas d’accident, des séances d’entraînement sur les gestes à faire en cas d’accident doivent être programmées régulièrement. Chaque nouvel arrivant dans l’entreprise sera initié aux procédures et sera également soumis aux entraînements.

Les mesures concrètes : la prévention incendie et la trousse de secours

Si chaque lieu de travail a ses spécificités en matière de sécurité, la prévention incendie concerne tout un chacun. Le manager doit être prêt à affronter un incendie sur le lieu de travail. Assurez-vous que les endroits où sont installés les extincteurs soient accessibles à tous, mettez des panneaux signalétiques pour une meilleure visibilité. Ces dernières doivent être en permanence bien dégagées, afin qu’une éventuelle évacuation se passe le plus rapidement possible.Des formations et des exercices seront nécessaires. La manipulation des extincteurs, l’évacuation – ces formations peuvent être organisées par les responsables que la société a nommés.

Pour chaque site et pour chaque étage ou niveau sur le lieu de travail, le manager devra fournir une trousse de secours qui va être utilisée par des personnes formées sur les premiers secours.En plus du matériel de pansement classique, le contenu de la trousse de secours peut varier en fonction de la spécificité des risques d’accident sur le lieu de travail.

L’enquête accident sur le lieu de travail

Chaque accident de travail devra faire objet d’un rapport, mais également d’une enquête. Cette enquête est la prérogative du CSE composé des représentants des salariés. Le manager lui, sera en permanence un membre actif dans cette enquête. Elle consistera à définir quelles sont les causes et prévoira des éventuelles auditions du personnel impliqué, ainsi que des victimes. Suite à cette enquête accident du travail, un rapport sera établi pour définir les actions à mettre en place afin d’éviter les récidives.